Une expérience “Rent a tent” dans l’archipel de Stockholm

Tadaaam! Je reviens aujourd’hui pour vous raconter notre toute dernière expérience, hors du commun, dans l’archipel de Stockholm!
Vous avez peut-être eu vent de mes aventures sur Instagram (julie_lab30)… ou peut-être pas..
En tous les cas, il faut que je vous raconte nos dernières 48h…

La semaine dernière, avec mon ours, on s’est dit qu’on allait louer des kayaks pour faire plaisir aux enfants (et à nous!). Vous savez, je vous avais partagé une vidéo de personnes partant camper avec leurs embarcations au milieu de l’archipel! ici.

Bien que nous ne soyons ni campeurs ni kayakistes, on s’est dit qu’une telle expérience ne pouvait pas se louper!
Ni une ni 2, un soir, on surfe sur Airbnb, et on trouve cette annonce… un truc de fou: une tente sur un ponton flottant au milieu de l’eau, dans l’archipel! On s’est regardé tous les 2, en nous demandant si on pouvait se lancer là-dedans. Puis, nous nous sommes dit que l’on ne vit qu’une fois…
Zou, nous avons réservé une nuit!

Nous avons préparé nos sacs à dos, comme des travelbloggers hyper expérimentés, et nous sommes partis fiers comme Artaban, avec une seule idée en tête:

Ne pas louper LE ferry qui nous emmènera sur l’île où nous devions être reçu par notre hôte et obtenir les précieux canoës!

Trolldalen

Port de Trolldalen

Il n’y a qu’une petite demie heure de Lidingö, l’île où nous avons garé la voiture. On a trouvé très facilement le parking de Trolldalen. Il faut savoir qu’en Suède, comme dans de nombreux pays du Nord d’ailleurs, souvent les parkings sont gratuits pendant les 2 premières heures, ensuite, il faut payer. Si jamais vous dépassez de quelques minutes, bim, c’est la prune! On ne rigole pas avec les prunes de stationnement, même le dimanche (Expérience du Danemark mes amis…) A Trolldalen, le parking est gratuit pendant 48h! Génial!
Voilà! la voiture -} Check!

ferry Lidingö

ferry suède

Nous avons donc pris le ferry qui nous mena sur une toute petite île, Storholmen, adorable!
Yes! Ferry-} Ckeck!

Suivez-nous maintenant sur le chemin qui nous mène au restaurant de l’île! Notre hôte ne pouvait être finalement présent mais les canoës nous attendaient!

Storholmen

Un embarcadère des plus sympathiques!

Storholmen

Storholmen

De belles maisons de bois datant du début XXe…

Storholmen

Une vieille dame qui parlait français nous a indiqué si gentiment le chemin…

Storholmen

Des lieux de villégiature hors du commun! Esprit Suède!

Storholmen

On avait l’impression d’être au bout du monde…Si près pourtant de l’agitation citadine de Stockholm!

La petite marche -} Check!

Effectivement, les canoës-kayaks nous attendaient sagement! A nous la traversée de la baie pour trouver notre logement d’une nuit!

Et voilà!! Nous sommes arrivés! Exactement comme sur les photos de l’annonce!

Traversée en canoës -} Cheeeck!
rent a tent

De g à dr: la douche, les toilettes, la tente, la terrasse avec le barbeuc’! Ah oui j’oubliais..Et nous!

rent a tent

Une super tente 4 places, avec de bons matelas et de bonnes couettes!

rent a tent

rent a tent

Bon, pour les toilettes, c’est assez sommaire. Elles ont l’avantage d’exister, mais c’est vrai que c’est à la bonne franquette! Très “communautaire”!!!

No make up pour les travelbloggers! OMG! Je suis comme nue!

rent a tent

Un truc de fou! J’ai lu un bouquin en une soirée! Ca ne m’était pas arrivé depuis des lustres! Vinegrar Girl, vous connaissez? C’est super!

La ressemblance avec les travelbloggers aguerris s’arrête là…

archipel de Stockholm

Oui, car il nous est arrivé une petite mésaventure!

Après notre barbeuc’, on s’est dit qu’on allait faire un petit tour de canoë-kayak…. On a embarqué les enfants et l’appareil-photo pour pouvoir immortaliser ce joli coucher de soleil…

En pleine mer, mon fils a remué et glissé…Il est tombé du canoë, qui s’est retourné avec mon Ours et les affaires dedans… Je ne vous raconte pas la frayeur… Heureusement, mon Wonder Ours a vite retourné le canoë et remis notre fils tout tremblant de peur dedans.. Sauf que le canoë avait pris l’eau… Il commençait à couler… Moi, j’étais dans le kayak avec notre fille, impuissante!
Heureusement, mon Wonder Ours a nagé en poussant le canoë jusqu’à la berge, très vite…
Plus de peur que de mal… Le canoë a été renfloué, et nous sommes rentrés au logis, la queue entre les pattes… Par contre, nous n’avons pas pu sauver l’appareil-photo.

sunset archipelago stockholm

Nous nous sommes couchés, assez désappointés…
Le lendemain matin, les enfants ayant fait une grasse mat’ jusqu’à 6h45 (le jour se lèvre ici très tôt!), nous nous sommes préparés pour repartir dans l’autre sens. Notre hôte nous avait dit qu’un ferry partait du restaurant à 9h40..

Nous avons refait le chemin inverse en canoë en prenant notre courage à 2 mains! Nous étions un peu échaudés. Mais, tout s’est très bien passé! Sans encombre et très vite! Les travelbloggers en goguette ont assuré cette fois-ci!
Traversée en canoë: check
Le ferry arrive à 9h40 comme prévu. Mais il  nous débarque à l’arrêt suivant, de l’autre côté de Storholmen, car il ne va pas du tout du côté de notre parking et nous dit d’attendre au restaurant jusqu’à 13h! Ca, notre hôte ne nous en avait jamais parlé! Nous n’avons même plus eu de nouvelles depuis le soir où nous étions un peu inquiets car avec le vent, la cabane avançait drôlement vers le rocher…
Bon. Ferry: pas check.
Petite marche pour retraverser l’île et retourner au restaurant, quasi point de départ: check!

On ne l’aurait pas déjà vu cet endroit?!

Storholmen

Vue depuis le restaurant

Nous avons pris notre mal en patience. Nous nous sommes baignés du ponton, comme tout Suédois qui se respecte face à une étendue d’eau! Soit dit en passant, la plupart ont de jolies maisons avec ponton personnel (sauna idem) pour un accès mer direct. Le Suédois adore le soleil, la mer, (le sport) et les bateaux. Il a aussi une fâcheuse tendance à être méga bien gaulé et bronzé (puisque tout le temps sur le bateau et en train de faire du sport!). Mais je crois l’avoir déjà dit dans un autre billet… Pardon! je me répète! :)
Que dis-je? Je m’égare, repensant à tous ces corps musclés que j’ai pu admirer durant notre séjour! Mais revenons-en à nos moutons!
Mon Ours a fini par “être obligé” de parler à la nana du resto pour lui demander si ce fameux ferry de 13h allait bien jusqu’au parking! Et bien non, figurez-vous! Le seul moyen de retrouver notre voiture était de faire du “hitch hiking”, autrement dit du “bateau-stop”! “Ne vous inquiétez pas, il y a tout le temps des gens qui vont faire des courses avec leur propre bateau!” Ah ok! Si un jour vous louez cette tente vous aussi, vous saurez que le retour se fait ainsi!
Petit aparté aussi si vous projetez de partir en Suède… Il faut savoir que, si on ne va pas vers l’autre pour demander de l’aide ou un renseignement, on ne viendra pas vers vous. Ce n’est pas que le Suédois est froid ou hautain, c’est seulement qu’il considère que cela ne le regarde pas, il respecte vos décisions et votre intimité. Si vous êtes dans le besoin, c’est à vous de le dire! Cette précision peut vous empêcher d’attendre longtemps une main tendue. Pas de non-dit! Un sourire, une rencontre, et zou, la situation se débloque! (cf Portraits de Stockholm, de Catherine Derieux, ed. Hikari, à lire absolument avant de partir!)
N’ayant pas l’habitude en France de ce genre de chose, nous sommes restés sur le coup comme 2 ronds de flan! Effectivement, quelques temps plus tard, 2 dames adorables ont accepté de nous prendre sur leur bateau! C’est donc très courant par ici, l’entraide et la gentillesse!
Cette traversée a finalement été au top, dans un joli bateau et en bonne compagnie! A défaut de parler suédois, nous allons être parfaitement bilingues avec notre anglais! Chaque jour qui passe, nous discutons avec pleins de gens!
Traversée jusqu’au parking: Cheeeeck!
Comme vous devez vous en douter, nous sommes rentrés  “chez nous”, dans notre maison stockholmoise légèrement fatigués, mais heureux d’avoir vécu cette belle aventure! Des souvenirs de fou! L’imprévu fait de belles choses!
Seule ombre au tableau: la perte de mon appareil-photo… J’y tenais tellement..(bon, même si dans l’Absolu, certaines mauvaises langues diront qu’il vaut mieux l’appareil que le canoë avec enfant et Ours!) ^^

La suite de “Julie à Stockholm” au prochain épisode!

Et vous, avez-vous déjà dépassé les limites de votre confort habituel en vacances?
Avez-vous déjà eu des frayeurs en canoë?
Julie Lab.

Retrouvez tous mes articles à propos de la Suède —– ici!

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 comments

  1. Hellobeautymag says:

    Coucou Julie,

    Quelle superbe expérience malgré cette mésaventure.
    C’est plutôt original cette tente sur l’eau! En tout cas, c’est à faire je pense!
    Et pour la mésaventure, ça vous fera des souvenirs dont vous vous souviendrez pendant des années.
    Cela me plairait assez de visiter Stockholm.
    Merci pour cette découverte!
    Maryline

    • Julie Lab says:

      Coucou!
      Oui, nous qui cherchions de l’aventure et de l’originalité, nous avons été servis lol Ces souvenirs sont précieux et j’espère ne jamais les oublier! On s’est tellement régalé àStorholmen!
      Stockholm est une capitale géniale! Elle vaut carrément le détour!
      bisous!

  2. Julie Lab says:

    Coucou!
    C’est vrai il faut prendre l’habitude! Mais en mer, en plein vent, ça reste un peu impressionnant avec les enfants! En tous cas, on est super content de cette expérience, et d’avoir vu de si jolies choses!
    bisous!

  3. anna says:

    Coucou Julie !

    J’ai beaucoup aimé lire ton article, Stockholm doit être une ville géniale !
    En tout cas ça donne envie de partir en vacances, il est vrai que j’ai moi aussi fait du canoë et que le pire c’est le début mais après on dirait que j’en avais toujours fait !
    Pleins de bisous et bon dimanche à toi,
    Anna.

    • Julie Lab says:

      Coucou!
      Oui, Stockholm et son archipel valent le détour! Tellement différents et complémentaires…Je crois qu’il faut y aller au moins une fois dans sa vie!! (Bon, moi, je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner même si je n’en suis pas encore partie!!)
      pfiou, le canoe avec les enfants, quand on en a pas l’habitude, ce n’est pas une mince affaire! Heureusement, le retour s’est bien mieux passé!
      bisous et bon dimanche à toi aussi!

  4. Beaute-s says:

    Coucou ma Julie!
    Oh là là, quelle magnifique aventure tu as dû vivre… Bon, ok, hormis l’ incident de l’appareil photo et la galère pour retourner au parking. Je suis ravie que tu nous en dises plus sur la “mentalité” suédoise qui change effectivement de la nôtre concernant leur pudeur et ce respect de l’intimité. J’ignorais tout cela…
    J’ai fait du canoë plus jeune, je me souviens d’une expérience assez inédite pour moi, monter dedans, complétement bourrée à minuit avec des potes… Heureusement que je suis descendue assez vite (le mal de mer ou plutôt le mal de l’alcool )… Mes amis sont restés dedans et le canoë s’est renversé…tout s’est bien terminé mais avec du recul, je me dis qu’on était inconscients…
    Tes périples en Suède sont juste un bonheur à lire, tu devrais les réunir et en faire un bouquin! Tu as un don pour raconter les histoires, c’est juste sensationnel!
    Hâte d’être au prochain chapitre!
    Gros bisous!!!!
    Valérie

  5. Julie Lab says:

    Coucou ma Valérie!
    Tu m’as faite rire à lire ton anecdote à propos des canoes!! Vous aviez dû assez rapidement partir en fous-rire!!
    Merci à toi pour ton gentil mot, je suis heureuse que tu apprécies mes épisodes! lol
    gros bisous!

  6. karine says:

    coucou quelle aventure !
    il faut oser se lancer (et je ne sais pas si je l’aurais fait) mais quels moments vous avez du passer !
    et tout est bien qui fini bien (sauf pour l’appareil)
    merci de nous faire vivre ton aventure
    bises

Laisser un commentaire