Un petit gout de chez soi (sponso)

La polenta de ma grand-mère… Cette petite polenta grillée au beurre, sur laquelle on verse le lapin avec sa sauce aux poivrons et ses olives vertes…

Le croque monsieur, plein de crème, qui embaume toute la maison les soirs de flemme culinaire de ma mère.

Le yaourt au praliné qui nous a valu un fou rire monumental avec mon frere.. (un “paturette à la creme fraiche” hein mon gnou? )

Il y a toujours quelque chose, un gout une odeur de cuisine qui nous rappelle notre chez nous. Notre madeleine de Proust en somme.

De temps en temps quand j’ai le blues j’y pense, et je tente de retrouver cette émotion en refaisant les même choses.. mais rien à faire.. j ‘ai beau avoir la recette au gramme pret ce n’est JAMAIS pareil.

Mais si ma maman se décide à me faire ses croques, je sait de suite que ce sont les siens, et cela me transporte à mon adolescence, et je nous revois à table mon frere ma mere et moi dans la cuisine en formica moutarde, sur la table blanche ikea… nous delecter de ce repas tout simple mais si reconfortant.

Je ne retrouverai helas plus la polenta.. celle de ma grand mère car elle ne cuisine plus désormais, mais j’en ai encore l’odeur et le gout dans la tête et cela me fait sourire.

On a tous cette sensation de chez nous lorsqu’on repense à ces plats, qu’ils soient du dimanche ou de la semaine.. Et ça fait un bien fou.

J’ai aimé ce spot de Knorr qui reprend ce sujet.. Cette jeune fille dans le grand nord, qui habite loin de sa mere. Qui rentre un soir, goute un plat et reconnait immediatement la touche maternelle… Un repas pourtant très basique, très simple que nous pourrions tous faire.. oui.. Mais jamais comme sa maman. Ce plat il avait le gout de chez elle, et les emotions debordent.

J’adore ce spot.

 

 

Dis Maman? Tu me ferais un croque avec un paturette au dessert?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire