Soigner une verrue avec les huiles essentielles

Cette fois-ci, le billet ne sera pas glam’!

Il sera utile. Et efficace.

J’aborde le sujet terriblement trivial des…

verrues.

Ces excroissances disgracieuses qui nous font souvent honte, et qui ne sont qu’une infection par un virus appelé Papillomavirus humain. (C’est pas moi qui l’ai dit, c’est Wikipédia!) Il pénètre dans la couche cornée de l’épiderme. Contagieuses, elles s’attrapent souvent lors d’activités pieds nus.

J’avoue, j’en ai eu plein étant petite. Plusieurs verrues plantaires, et puis aussi sur les doigts. Pas vous?
A l’époque, c’était rendez-vous chez le dermato, pour une séance torture… On me brûlait les verrues à l’azote liquide. J’ai encore les images de la bonbonne fumante, du petit récipient métallique, du coton-tige imprégné, de son application appuyée.
De l’odeur de brûlé ensuite. Je repartais à la maison sans pouvoir poser le pied correctement au sol tellement j’avais mal.
Le stress et la douleur!
Il y a quelques temps de ça, mes enfants en ont attrapées. Puis, moi aussi. Je ne me voyais pas du tout ni revivre ça, ni leur faire subir! “Euh…. on va les garder, non non c’est rien!”.

Parallèlement à ces petits aléas, je découvrais au quotidien le pouvoir bienfaiteur des huiles essentielles sur les petits bobos.

Il faut le dire:

Plus le temps passe, plus je suis fan des huiles essentielles. C’est tellement génial, que je brûlais de vous en parler!

huiles essentielles mode d'emploi

Je me suis achetée il y a peu, chez Nature et Découvertes, un bouquin intitulé Huiles essentielles, mode d’emploi, de Sylvie Hampikian, pour me guider un peu. (Merci Clo de tes conseils ;) )
Le bouquin rappelle de prime abord la base.
  • Les huiles essentielles [ …] sont des produits très concentrés, employées initialement comme matières premières de parfums […], mais aussi comme principes actifs de médicaments.
  • Il faut savoir rester dans les limites de l’automédication, c’est-à-dire ne pas soigner des troubles qui nécessitent une consultation médicale: symptômes sévères ou se prolongeant dans le temps sans signe d’amélioration, troubles survenant sur une personne souffrant déjà d’une maladie chronique déjà diagnostiquée.
  • Il faut impérativement respecter les précautions d’emploi. […] En raison d’une sensibilité augmentée aux effets des huiles essentielles, les bébés et les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitant, et les personnes fragiles ou sujettes aux allergies doivent faire l’objet de prudence.
  • Il faut respecter les doses dans les recettes et formules.
  • Le bouquin se limite “à la bobologie du quotidien”.
  • Avant toute automédication et dans le doute, consultez un médecin ou un pharmacien qualifié.

sylvie hampikian

Non, mais vous savez qu’elles ont toutes disparu ces vilaines? Certes, elles n’étaient pas non plus énormes. Mais, à tous les 3, nous en avions quand même 6!
Voici donc ce qu’il faut appliquer 2 fois par jour sur votre verrue vulgaire (pied, main).

Il vous faut acheter de l’huile essentielle d’Arbre à thé, et en verser une à deux gouttes sur un coton-tige. Vous appliquez alors ce dernier sur la verrue. C’est tout!

soigner les verrues

Attention, il vous faut être régulier, ne pas oublier de l’appliquer. Et, il ne faut pas déborder de la verrue, pour ne pas brûler la peau autour. (le livre dit que cette huile essentielle est “dermocaustique” J’ai appris un mot! Vous aussi?)
Je vous assure qu’au bout d’un mois, ce petit bout de chair se déssèche. Puis, un beau jour, tombe. Oui, je confirme, ce n’est pas une expression. Elle tombe vraiment. Il n’y a plus rien. Le pire, c’est que c’est absolument indolore, et très peu cher! (à peu près 4e le flacon). Gardez à l’esprit que durant les premiers jours d’application, vous ne verrez pas grand effet. La verrue se dessèche lentement, mais sûrement!

A vous le soulagement!

Sylvie Hampikian précise que pour les verrues plus installées, à partir de 3 mm de diamètre, appliquer de l’huile essentielle pure d’ail, de citron, d’origan compact ou de sarriette des montagne, qui peuvent détruire la corne. Je n’ai pas eu besoin de tester ces HE.
Connaissez-vous ce livre?
Utilisez-vous les huiles essentielles pour votre santé?
Connaissez-vous certaines utilisations des huiles essentielles pour les petits bobos?
De mon côté, depuis quelques temps, nous ne nous soignons plus de la même façon…
Julie Lab.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

33 comments

    • Julie Lab says:

      Bonjour! Merci pour votre gentil commentaire!
      Vraiment oui, c’est top! Vous avez même l’assurance que cela fonctionne! il faut juste s’y tenir!
      Avec l’arrivée des beaux jours (enfin presque!lol), on n’a plus de raison de cacher nos pieds!

  1. Alice says:

    Bonjour, mon fils a aussi attrapé 1 verrue et depuis la semaine dernière je lui mets de l’extrait pur de thuya (homéopathie). Pareil, application au coton tige sans déborder. J’espère que ça va marcher !
    Pour les huiles essentielles j’utilise l’huile de ravintsara, 1 goutte sur les oreillers en prévention des rhumes

    • Julie Lab says:

      Bonjour!
      Je croise les doigts! Vous nous direz?
      Le ravintsara fait partie aussi des mes “number one” en huiles essentielles! toujours ma trousse! Effectivement, y a pas mieux pour désamorcer un rhume… :)

  2. Beauty Candy Pink says:

    Coucou ma belle,
    Je ne connais pas ce livre mais il pourrait m’intéresser, j’utilise de plus en plus les huiles essentielles dans la vie de tous les jours. Merci pour ton article ! =)

    Passe une belle semaine, bisous,
    Marie.

    • Julie Lab says:

      bonjour Marie,

      Ce petit livre est hyper bien fait: il répertorie les huiles essentielles d’une part en fonction de leur utilisation; et d’autre part, il y a aussi le classement de petites maladies bénignes par ordre alphabétique, et leur traitement.
      On s’y retrouve très bien. C’est clair.

  3. Bombastikgirl says:

    Coucou Julie, ce bouquin a l’air très bien ! J’en utilise très peau moi même car justement les dosages me font un peu peur. Je suis du genre à en mettre toujours trop…En tous les cas, merci pour cette petite astuce car quand j’en attrape une (quand j’allais à la piscine, à chaque fois..:(), cela mettait des plombes à partir ! Bisous

    • Julie Lab says:

      Coucou, oui le bouquin est très bien fait! Du coup, je me suis achetée une HE de pamplemousse pour la circulation sanguine. J’ai commandé, j’attends de recevoir et de tester…
      Pour ma part, j’utilise les HE pour toute la famille car les enfants sont désormais suffisamment grands.
      C’est vraiment devenu une alternative aux médicaments que tu achètes en vente libre en pharmacie, et c’est pour moi bien plus sain que l chimie pharmaceutique…

      Ca n’a l’air de rien ces verrues, mais franchement c’était galère à faire partir! Là, c’est magique! lol
      Bisous

  4. Mademoiselle Maricha says:

    J’ai eu des verrues étant plus jeune, j’ai donc moi aussi connu le traitement à l’azote pas transcendant d’ailleurs… Ma maman avait donc fait des recherches et me les avait fait partir avec… de l’ail! Mais j’avoue que je serais quand même plus tentée par le Tea Tree, ça sent quand même meilleur et c’est tout aussi naturel haha! Bises, Maricha.

    • Julie Lab says:

      haha! Oui c’est vrai, on m’en a parlé de l’ail!! Ca sentait fort lol? Ahh les remèdes de grand-mère!!
      Bon voilà, si une jour tu attrapes ce truc inavouable que sont les verrues, discrétos, tu pourras les faire partir!
      Bises!

    • Julie Lab says:

      Coucou!
      Oui, je trouve que ça change la vie les huiles essentielles! Y en a 2-3 principales à garder sous la main et qui soulagent des petits bobos!
      Nous arrivons à la fin de l’hiver, et je trouve que nous n’avons pas consommé du tout de la même façon les médicaments (notamment pour le rhume)

      Bisous

  5. Natieak says:

    J’utilise les huiles essentielles depuis l’an dernier. C’est fou tout ce qu’on peut régler comme maux du quotidien avec ! Par contre, je ne connaissais pas cette astuce pour les verrues. ^^

    • Julie Lab says:

      Oui c’est fou! C’est tellement bien de déposer juste une goutte de tea tree avant d’aller se coucher…Tellement pratique, et tellement efficace!
      bisous!

    • Julie Lab says:

      Oui, c’est vrai. J’ai tenté une fois.. Mais ça n’avait pas marché… Ca n’a l’air de rien ces petits machins, mais c’est pénible à faire partir!
      bises!
      Bonne soirée!

  6. Beaute-s says:

    Hello ma Julie!
    Merci beaucoup pour ces explications car je m’intéresse de plus en plus aux HE et à leur utilité dans le quotidien. Étant aussi maman, je suis confrontée à plein de petits tracas en tout genre. Il n’y a pas eu encore de verrues à la maison mais je note l’HE d’arbre à thé si cela devait arriver.
    Mon fils a eu des moluscum (je ne suis pas sûre de l’orthographe) qui sont des petits boutons blancs liés à un virus courant chez les enfants. Heureusement, ils tombent d’eux-même mais c’est vraiment laid. En plus, il en avait sous les yeux… Un endroit délicat… Depuis qu’il m’a dit que beaucoup en avaient dans sa classe, je sais donc où il a attrapé ce gentil microbe! Un virus de la même famille que la variole! Quand j’ai entendu ce mot, j’ai bondi de ma chaise… Heureusement, ce n’est pas grave mais seulement très contagieux!
    Les tracas de la vie de maman….
    Je blablate dis donc! Plein de bisous et encore merci!
    Valérie

    • Julie Lab says:

      Coucou!

      Le tea tree est un antiseptique et un antibactérien.. Certainement qu’en mettant une goutte de cette HE sur un sucre ou un comprimé neutre, ton poulet aurait été soigné… J’imagine la tête de toute maman quand on lui annonce que c’est de la meme famille que la variole!!
      Ces gosses alors!! :)

      De groos bisous!

  7. Nina says:

    Coucou Julie, tu vas bien? je ne savais pas qu’on pouvait enlever ses verrues avec de l’huile essentielle… C’est bon à savoir !
    Moi j’en avais un sous le pied , douloureux et très moche, et j’ai réussi à le faire partir avec une technique de froid sur le bouton.
    Des bisous de La Réunion

  8. Mariella Dreams says:

    Super intéressant à savoir …
    C’est vrai qu’avec les he on peut faire énormément de choses … à l’occasion j’aimerais me documenter sur ce sujet!
    Des bisous
    Mariella Dreams

    • Julie Lab says:

      J’étais assez sceptique au départ mais les résultats sont là… du coup, j’ai complètement changé notre manière de nous soigner pour les petits bobos de l’hiver… Mais tes petits sont encore trop jeunes..D’ici quelques années! ;)
      des bisous!

  9. Lice says:

    Hello,
    Les expériences de verrues à l’azote c’est sur que c’est pas le top, mais terriblement efficace. J’ai essayé cette méthode avec les huiles essentielles mais ça n’a pas fonctionné pour moi. Pourtant, je crois de plus en plus au soin par le naturel :)
    Bises

    • Julie Lab says:

      Salut!
      C’est fou d’une personne à l’autre les différences.. Pour ma part, avec l’azote, certaines finissaient pas revenir. C’était une sacrée contrainte, le truc que je ne voulais pas faire…
      Le tee trea fonctionne chez nous au top du top. Certes, il faut attendre un mois pour avoir le résultat et patiemment chaque soir, appliquer l’HE avec un coton tige, mais ce n’est rien en comparaison du mal que j’avais en sortant de chez les dermatos!
      Je ne voulais vraiment pas infliger ça à mes poulets…

      bisous!

  10. dame.nina says:

    Bonjour

    Très intéressant cet article ! Je ne suis pas touchée par les verrues, je n’en ai jamais eu – en espérant que ça dure – mais pourtant j’ai toujours de l’HE de tea tree dans mon placard parce qu’elle est vraiment très utile pour tous les petits bobos de la peau. C’est vraiment un indispensable !

    Belle journée !

Laisser un commentaire