Saint-Tropez et shooting photos au mois de juin!

Cette année, et plus que d’habitude, le mois de juin est synonyme de course effrénée!

Malheureusement, il ne s’agit que de sens figuré car je me suis pesée et je n’ai pas perdu un seul kg! Quel genre de course cela peut-il être si l’on ne voit même pas d’effet bénéfique pour le corps??

Je me suis toujours dit: “Je ne suis pas faite pour l’athlétisme”!! Cet adage se vérifie encore aujourd’hui!

Quelques semaines plus tôt, j’avais été contactée par un talentueux photographe nimois, Davcsl. Il m’avait alors proposé de faire un shooting, dans un thème rétro-bohème, avec ma Cox! J’avais accepté car j’aime beaucoup son travail de portraitiste, en noir et blanc.

Sa devise: “La personne humaine au centre de mon intérêt et de mon objectif”.

Nous nous rencontrâmes samedi dernier…

Une parenthèse enchantée s’ouvrit, et le temps s’arrêta pendant quelques heures.

Ce rendez-vous photographique fut également l’occasion de présenter les robes de Julie, une homonyme!

Julie et les tropéziennes

https://www.facebook.com/julieetlestropeziennes/

Je suis tombée en amour de ses robes, de l’esprit qui se dégage de chacune d’elles…

Très Sud.

Julie et les Tropéziennes, c’est l’incarnation du style du Bohème chic.

Le Glam’ de Saint Trop’

où tout est recherché!

Cheveux relevés ou pas, salés par la dernière baignade, la peau dorée par le soleil, bijoux ethniques ou créoles imposantes, nus pieds, et panier customisé. Le chapeau de paille et les lunettes de soleil sont bien sûr à portée de main!

Sentez cette odeur de pin parasol, puis portez attention à l’air iodé. Le sable est chaud. Dans quelques pas, vous atteindrez une paillote, des airs de fête s’en échappent. Un léger mistral s’engouffre dans les plis de votre longue robe.

Je vous assure: les moindres détails de la tenue ont été conçus pour être en adéquation avec les flâneries estivales de la côte!

Depuis  plusieurs années, Julie la Tropézienne côtoie le monde de la mode. Puis, elle se lance dans la création de sa marque et propose des modèles en série limitée. Peu de robes dans le même tissu pour favoriser l’unicité et l’originalité.

Le coup de coeur se fait pour la créatrice, qui créé avec amour, et pour la femme qui revêt la robe…avec extase!

 “Le vêtement doit habiller immédiatement la Femme”

Julie Lab

Par le biais des réseaux Instagram et Facebook, vous pourrez aisément contacter Julie qui se fera un plaisir de vous aider à choisir un modèle.

Les prix varient entre 160 et 250 euros, selon les modèles.

Aujourd’hui, je vous présente le modèle “Coquine”, robe longue en liberty bleu et dos nu.

Le tissu, tel un voile, est léger, la robe ample. Modèle parfait pour des poitrines plus généreuses!

Julie Lab

Julie Lab

 

julie lab

julie lab

 

julie Lab

Julie Lab

shooting

Vous êtes-vous déjà installés à la terrasse du Sénéquier pour admirer le port? Avez-vous déjà déambulé dans les ruelles du village de B.B.?
Etes-vous addicts aux robes longues pour l’été?

En avez-vous repéré une chez Julie et les Tropéziennes? Parce que moi, j’en ai vu des tas d’autres!!

Je me vois bien aussi au volant de sa Méhari!

D’ici quelques jours, je vous présenterai un autre modèle que j’ai porté durant le shooting! Vous me guettez? Comme ça, vous pourrez me dire quelle robe vous préférez!

Julie Lab.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 comments

  1. matchingpoints says:

    Tous les talents semblent réunis – la styliste, le modèle et le photographe ; les clichés reflètent parfaitement l’ambiance tropezienne vintage.
    Nous habitons dans le sud et portons aussi des robes longues mais légères.

Laisser un commentaire