Réseaux sociaux , Big brother, ma Vie sur le Net

Après l’événement Google sanctionne les blogueurs, j’ai pensé à tous ces outils du net que nous utilisons au quotidien (pour la majorité d’entre nous du moins). 

Dans ce dernier article j’ai soumis une petite réflexion au sujet de Facebook , émettant l’éventualité d’une implosion probable prochaine.

Ces outils occupent de plus en plus de place, tout part de là même un tas de HOAX débiles ( apprentissage de la masturbation en maternelle, franchement tu y as cru? ).

Ce matin d’ailleurs je me suis rendue compte que j’y attachais une grande importance.. En bon Bisounours qui se respecte, je crois à l’entraide, je crois aux gens qui réfléchissent, je crois aux gens avec un minimum de reconnaissance (mon plus grand défaut d’ailleurs de croire à cette dernière)… Du coup, spontanée que je suis, j’éclate, je m’énerve et je le partage évidemment à mon réseau, des fois que cette information soit d’une importance ultime dans le bon déroulement de leur petite vie tranquille.

i have no idea what i'm doing

Des fois donc je prend le retour de bâton et on me balance ouvertement que je suis hautaine et rien qu’une vilaine tous ça tout ça.. BREF.. Comme mon interlocuteur ne le sais pas encore je suis aussi grandement susceptible et donc j’indique gentiment la sortie.. Me promettant d’aller envoyer se faire foutre le prochain qui demande de l’aide (chose qu’évidemment je suis incapable de faire , en bonne couillonne naïve que je suis ). En même temps il suffit de décocher les gens de la liste d’amis pour ne plus les voir, pourquoi les garder si ils nous dérangent bowdel!!

Cette importance que prend le géant du Social-web, est de plus en plus impressionnante.. je dois dire que parfois il me fait l’effet d’une énorme vague qui nous arrive dessus, et qui va forcement finir par faire de gros dégâts sur son passage.

Il y en a deja, tel que le Cyber harcèlement qui peut pousser des gens à se suicider, comme des rumeurs incroyables qui se construisent ou se transmettent sans avoir été contrôlées, des révolutions qui s’organisent, des escroqueries en tout genre… Que va t’il se passer quand Big brother va nous exploser en pleine figure?? Je me le demande…

Pour autant, en bon petit Pigeton que je suis (pigeon/mouton) , je continue à étaler mes états d’Âme,  Ô combien passionnants, mes photos, ma vie (enfin une partie) dans la machine de Mark Zuckerberg… Mais aussi de manière plus insidieuse en utilisant tous les supers outils que propose Google (Drive, chrome, gmail, google + (enfin la suis pas trop active lol) … Sans complexe, me disant que de toute manière désormais c’est un peu tard pour reculer.

Pigeton de competition

Que pouvons nous imaginer?

  • Une livraison d’une commande pas encore passée comme Amazon se prépare à nous faire?
  • Une obligation de pointage quotidien pour dire ce que nous faisons , où? Quand? Comment?
  • Une obligation de donner notre profil dans un CV pour que notre éventuel employeur puisse voir notre tete lors d’une soirée un poil trop arrosée?
  • Un duckface quotidien sur Instagram histoire d’etre dans le moov?

Aucune idée mais je m’attend à tout.. et je fonce dedans tête baissée parce qu’en plus je suis curieuse (et salement addict aussi… ).

Le réseau social n’a de social que le nom, nous le savons bien.. A part quelques résistants qui n’ont pas de compte, ou qui s’assurent de n’avoir QUE des VRAIS connaissances dans leur contact, nous plongeons tous dedans la tête la première.

quand soudain un psychokwak sauvage apparait

Des fois je me demande… que serait le Web sans réseaux sociaux?

PS: sinon je suis aussi sur Twitter, Pinterest, Hellocoton, Google + … achevez moi….

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. maitresse divague says:

    Et oui!
    Plus ça va plus je pense que les réseaux sociaux c’est le mal. Mais je ne plus m’en passer. De toute façon depuis que le net existe je suis dessus. Alors je me dis que tant que je me rends encore compte de ce qui est mal ou pas, ça va lol.

  2. De Almeida says:

    Bonjour,

    Journaliste, je travaille dans une agence de presse « STP Productions » qui produit des reportages pour différentes chaînes et émissions. Actuellement, je suis sur un documentaire traitant d' »Internet et la vie privée ».

    Je recherche des personnes très présentes sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter, Blog, Ask…). Le but étant de montrer le quotidien de ces personnes « connectées ». Montrer que du matin au soir, elles sont connectées, et dans toutes les circonstances.

    Je vois que vous avez le profil. Pouvons-nous, nous contacter ?
    Je vous laisse mes coordonnées : sandrastpprod@gmail.com / 01.45.72.29.27

Et si tu me laissais un petit commentaire?