Naufrage humanitaire

J’avais déjà plus ou moins abordé le sujet sur ma grande peur en l’avenir social et humain de notre Pays, notre Europe, notre Monde, notre « Humanité ».. Je m’étais promis de ne plus en parler.. Non pas pour éviter de perdre la moitié de mon lectorat (coucou), mais parce que j’éprouve un grand malaise quotidien à ce sujet.

Je sais bien pourtant que le Net regorge de trolls en tout genre, qu’il ne soit pas conseillé de lire les commentaires sous différents articles.. qu’ils soient de blogs, de journaux, de Facebook… Ou carrément Twitter donc la réputation de réseau social qui s’enflamme n’est plus à faire.

Pire… je suis souvent moi-même actrice de cette boucle qui s’auto-alimente de biens pensants et de gens haineux souvent déconnectés de la réalité, l’intolérance, de commentaire spontanés, irréfléchis ou la simple alimentation de ces discussions stériles et bien souvent loin du sujet qui a déchaîné les foudres…

Souvent je suis horrifiée de ce que l’homme est capable de dire (et de penser.. )

Tout me choque désormais… Les gens amusés qui commentent sous la photo de débiles posant sur le dos d’une pauvre tortue, la colère contre l’imbécile qui jette ses poubelles par la fenêtre de sa voiture, les idées politiques/polémiques.. L’actualité.

Pourquoi ? Pourquoi je m’interroge autant ?

Mon côté Bisounours aimerait voir de l’entraide, du bon sens et nous voir tous aller dans la même direction… Omettant clairement le fait qu’il existe autant de directions que d’humains, autant d’idéologies que de cultures…

Récemment sur Facebook, un de mes (EX) contact prônait l’immolation totale d’une entière communauté terminant son magnifique laïus par un Vive Marine convaincu. CHOC…(Oui je sais, je me choque vite) Effarée, effrayée, écœurée, je n’ai même pas pris la peine de discuter, il a fini bloqué et supprimé de mon cercle de connaissance.. Je refuse d’être de près ou de loin en contact avec ces gens-là… J’en aurais fait de même avec d’autres, quelle que soit leur origine ou leur courant de pensée… Pour être claire, la haine d’où qu’elle vienne me dérange.

Entendons-nous bien.. chacun pense ce qu’il veut, chacun VOTE ce qu’il veut (quand bien même cela me dérange cela ne me regarde pas) mais l’apologie à la haine est inacceptable. Bon sang on parle de gens ! D’hommes de femmes et d’enfants !

Avons tellement perdu pied avec notre propre espèce ? Avec notre environnement ?

Quelle est l’origine de tout ça ? La peur ? La méconnaissance ? Le pouvoir ? La religion ? L’argent ? L’orientation sexuelle ? Les choix alimentaires ? La catégorie sociale ? La couleur de peau (‘ai vu passer un : il est noir il est pas français) Tout cela à la fois probablement…

Comment faire pour ne pas voir tout ça tout en restant connectée à l’information ? Comment réussir a comprendre ces comportements ou faute de les comprendre, passer au-dessus ?

Comment apprendre à mon fils à faire face à la violence du Monde ?

Le rejet, la cruauté, la vengeance… ces choses-là font elles finalement de nous des Hommes ?

Je m’interroge, je perds la foi… La Foi en l’Humanité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

  1. Olivia Dark-magie says:

    J’ai bien vu ces derniers mois que tu perds confiance et c’est vrai qu’il y a de quoi.

    Tu te poses beaucoup de questions, je n’ai pas la réponse à tout, mais je peux peut-être prétendre à te donner quelques pistes.
    Je ne regarde plus aucune infos à la télévision. Les infos, je les trouve sur le web SI j’en ai envie. Je ne veux pas que ce soit mon quotidien afin de ne pas devenir pessimiste sur l’humanité. Je ne lis plus les commentaires sous tous ces articles, je sais que je trouverais des choses très moches à lire et qui me rendront encore plus pessimiste. J’ai mis quelques temps à agir ainsi et à ne plus commenter, mais quand tu n’as plus le réflexe de le faire, tu ne lis pas ces fameux commentaires et tu laisses ce négatif derrière.

    On ne peut pas apprendre à faire face à la violence du Monde à nos enfant, on peut expliquer un peu ce qu’il se passe ou s’est passé. Dernièrement, mon fils m’interroge beaucoup sur la second guerre mondial, ce qu’il s’est passé, pourquoi, mais aussi s’il y a eu des morts et pourquoi ils sont morts. Je lui raconte avec des mots simples, mais ça n’apprend pas à faire face. D’ailleurs, est-ce que nous en tant qu’adulte savons réellement y faire face ?

    C’est peut-être égoïste mon attitude, mais je ne veux plus connaître les faits divers de viols, agressions et j’en passe. Je sais combien ça existe, je ne veux pas revivre mon histoire encore et encore à travers les faits divers des autres.
    Je ne veux pas avoir peur de sortir de chez moi, d’amener mes enfants à l’école etc …
    Alors sans hésiter, je supprime tous mes contacts facebook qui participe à partager de l’information que je juge violente ou haineuse pour moi. Elle ne m’apporte que des mauvaises choses : la peur, la haine et de la violence.

    A la place, j’ai choisi de m’informer sur la nature, les animaux et des choses plus banales.
    J’aimerais construire une ruche pour aider les petites abeilles par exemple.
    Oui, c’est un grain de sable. Mais un grain plus un grain …

    J’ai choisi de tendre la main lorsque je le peux, je sais que tu le fais aussi de tout ton cœur. Concentre toi sur le bonheur que cette aide apporte, ça c’est positif et c’est ça qu’il faut apprendre à nos enfants.

    <3

Et si tu me laissais un petit commentaire?