Gourmandises à Majorque…Qu’est-ce qu’on mange bien!

palma

Coucou! Voici le dernier épisode de “Julie part à Majorque”! :))))) Je ne voudrais pas m’appesantir sur ce thème… J’aurais voulu vous raconter Palma et notre déception, mais non. Pour Palma, je ne comprends pas l’engouement des autres blogueurs/touristes pour ce lieu. Nous n’avons côtoyé qu’échoppes aux allures de multinationales, touristes par milliers se ruant sur le seul fauteuil de café disponible (Et toi, tu restes plantée comme deux ronds de flan avec tes mouflets, ton sac à dos et ti hombre pestant), ou commerçants souhaitant de vendre à prix d’or leur marchandise népalo-camerouno-mexicaine! Les abords sont plutôt pauvres et sales. De grands immeubles gris, des éoliennes cassées et des câbles électriques nous accueillent à la périphérie.

blogueuse à palma de majorque

Ouais alors, moi, dans la vie, je suis blogueuse à Palma. C’est top tendance de se faire prendre en photo devant une porte! Mince? Quoi? C’est loupé?? On voit un bout de soutif?? meeeuuuurde! arf! arf!

Sans compter la mythique plage de S’Arenal jouxtant Palma! Le pompon de la distinction! Grâce à ce voyage, j’ai découvert le porte-clé bistouquette, en bois d’olivier, très typique, en 40 par 60!!!(J’aurais voulu employer un mot évoquant quand même quelque chose de plus imposant, mais je vais frôler la vulgarité! mdr) Ca ne doit pas être pratique pour le/la ranger dans ta poche, mais au moins, tu ne perds pas tes clés!!

palma de majorque

Non, mon fils est poli! :p Il ne fait pas de doigt au chat qui fait coucou!!!! Simple concours de circonstance!!

Nous avons dû louper quelque chose, pour ne pas réussir à s’immerger dans la capitale. Nous n’y sommes peut-être pas restés suffisamment longtemps… Je ne sais pas.

gateau palma de majorque

Miam! Miam! Méga trop bon! :)

Nous n’avons quand même pas tout perdu ce jour-là! Nous avons traversé toute la ville à pied, au bord de l’hypoglycémie, pour manger quelques tapas du marché, al Mercat de l’Olivar, au nord-est du centre-ville.(ouvert du lundi au samedi, de 7h à 15h, 20h le vendredi). A 1.50e le tapas, on ne s’est pas ruiné et on a mangé local. Un délice! Je lance un appel à témoin pour feu cette part de tarte en photo! Mon fils et nous-même, se serait roulé par terre de délectation. Elle est à base de pâte d’amande. J’aimerais trop avoir la recette pour la lui refaire! Je ne connais même pas son nom! Bouhouh!

 

 

valldemosa

Je vais donc plutôt vous raconter notre 2e fois à Valldemossa.

Nous y sommes retournés, je vous avoue, pour pouvoir remanger des cocas de patatas! (Cf: 2 jours incroyables sur la côte ouest de Majorque.) C’est vrai, on manquait de goûters pour les enfants. On ne savait où aller, on était perdus, déboussolés.. Alors, on s’est dit “Paf! retournons là-bas pour ne pas périr”! Encore un jour au bord de l’hypoglycémie, il fallait bien faire quelque chose avant l’heure du goûter! Sans faire exprès, nous avons trouvé ce lieu:casa de sa miranda

Valldemosa

Vous pouvez observer au 2e plan un Bonaparte devant un écran estampillé “pomme croquée”! Cette vision m’a fait sourire…

Etant donné que l’on s’était bien fait refoul’ dans un autre resto, parce qu’on n’était pas insulaires, nous avons échoué à Casa Miranda! Si vous cliquez sur ce lien, vous allez saliver, je vous préviens!

L’endroit est très joli. Le restaurant bénéficie d’une terrasse avec vue panoramique sur la vallée verte; il est tenu par un Argentin très gentil. Les produits sont frais et l’on y propose de la cuisine “fusion”. (=Mélange entre les cuisines et les cultures)

Voici quelques souvenirs émus de ce moment:

casa de sa miranda

Empanadillas, feta, épinards, noix

Pour nous, nos papilles se sont épanouies!

casa de sa miranda

Gambas à l’ail, sauce piquante

Cela n’a fait qu’un pli!

resto majorque

Travers de porc caramélisé, sauce barbecue, purée de butternut

Assiette chromatique pour les enfants qui ont dévoré la viande fondante à souhait, touche sucrée-salée.

dessert majorque

Panna Cotta à la fraise

Cet adorable serveur m’a offert la dernière panna cotta de la maison…

Majorque gourmandises

Flan Coco, croquants au citron

En 2 bouchées, el hombre avait fait le sort à son “postre”!

Il était impensable pour moi de ne pas vous faire un compte-rendu de ce merveilleux moment. Les plats sont travaillés tant dans les saveurs, que dans les consistances ou encore dans les couleurs et l’architecture de l’assiette.

 Casa Miranda ne me semble pas très connu. La masse touristique préférant manger du surgelé, dans les bistrots de la place principale. Notre surprise fut jusqu’au bout car nous avions un peu peur de nous faire découper avec la cuenta-por favor-! Même pas! Nous en avons eu pour 14 euros par personne, en comptant les apéros-tapas, le pain et l’eau (qui sont en surplus), le ballon de blanc et de rouge, les cafés. Apéro, entrée, plat, dessert, verre de vin, café!!! Quand je vois le prix qu’on paie pour un McDo à l’heure actuelle ou pour un repas dans un resto d’une grande franchise (tout en surgelé), je me dis qu’il y a un vrai décalage et que nous aurions été bien bêtes de ne pas prendre place à Casa Miranda!

Si un jour vous partez à Majorque, si un jour vous faites halte à Valldemossa, pensez à cet article! Vous passerez dans ce joli village de pierres un pur moment de bien-être gastronomique!

Qui qui a d’autres adresses restos à conseiller sur Majorque?

Julie Lab.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments

  1. orangeraie says:

    Quand on va à Palma de Majorque c’est déjà pour y atterrir. Ensuite et normalement puisque c’est le but, c’est de découvrir l’île complète qui n’est pas très grande en fait. Et là, on craque littéralement sur de magnifiques et féériques coins. Valdemossa il faut le faire en petit train à travers les oranges et citrons. L’île est différente du nord au sud et d’ouest en est. Découvrir les plages de sable blanc et l’eau translucide il faut monter sur alcudia et pollensa. J’ai voyagé de part mon métier et je n’ai pas connu plus beau et varié que cette île. Un voyage ça se prépare pour pouvoir apprécier les coins les plus beaux les uns que les autres. Et l’intérieur des terres, les ruelles exiguent où l’on tombe sur des moutons en liberté, ou en traverse des oliveraies à n’en plus finir. La plage Arenal est la plus grande, la moins typique c’est sur, mais au moins c’est du sable pas de caillasses comme sur la côte d’azur Nice entre-autres. Ne pas se fier au tour-opérateur qui ne travaille qu’à bas prix pour s’en mettre plein les poches en filiation avec des hôtels bon marché qui n’offrent guère de bonnes prestations ni de bons endroits. Ne pas acheter de voyage low cost. Déjà on ne part pas pendant les mois les plus chargés pour découvrir un pays que ce soit la France ou autre destination. Des petites idées qui vous feront mieux apprécier votre futur voyage. Et franchement qu’est-ce qu’elle est belle l’ïle de Majorque !

    • Julie Lab says:

      Bonjour! Alors je suis totalement d’accord avec vous et je suis désolée si vos idées principales ne transparaissent pas au travers de l’ensemble des articles que j’ai pu écrire à ce sujet!
      Il est impensable pour nous de passer par un tour opérator et de faire la même chose que la foule. Non parce que nous nous sentons supérieurs aux autres, mais plutôt que nous ne nous sentons pas à l’aise avec la densité de population. Lorsque nous voyageons, nous avons une partie que nous organisons à l’avance et une partie où on se laisse voguer au gré de nos envies, et nous sommes alors dans “l’immédiateté”. Nous aimons la typicité. Se tromper d’endroit comme à S’Arenal fait partie des voyages. On ne peut avoir tout bon à chaque fois. C’est aussi ça découvrir un pays/région. Mais, je pense qu’il est important de le dire. Pourquoi mentir/omettre delibéremment des détails qui font tache? J’ai bien rigolé quand j’ai vu tous ces objets pendus!
      Nous avons pas mal fait de voiture lors de ce séjour qui nous a énormément plu! Nous avons bien sûr adoré les paysages et nous nous sommes plongé dans l’art de vivre des xiringuitos à la perfection. Il n’en reste pas moins que malheureusement l’île est envahie par les touristes.
      Je déplore le tourisme de masse et ses dérives auxquels je ne m’attendais pas, à ce point, il s’entend. je suis écoeurée de la masse de population qui arrive, qui prend, qui envahit tous les lieux sans les respecter.
      Et, comme je l’ai déjà dit dans un billet précédent, “sans problème, je repars à Majorque, en automne, pour visiter notamment le nord de l’île que nous n’avons pu faire”, eu égard d’un petit souci de logement au dernier moment!
      :)
      Julie Lab.

  2. isaparis says:

    Bonjour, j’ai beaucoup aimé tes différents posts sur l’ile et surtout le ton employé! Je suis fan!!!
    Pour le reste… et parce que c’est tout de même très important… il est assez difficile de savoir quelle est la tarte que vous avez dégusté en regardant la photo… Est-il possible que ce soit una “tarta de santiago”?
    Il est assez facile de trouver la recette sur le net. C’est une tarte à base d’amande…
    En tout cas regarde la recette et vois si cela peut correspondre. J’espère!! J’adore me rouler par terre de délectation moi aussi, alors…
    Bonne journée
    Isabel

  3. Julie Lab says:

    Oh My God bonjour! Il semblerait fortement que ce soit la tarta de Santiago!!!!! C’est trop génial! Dès que je peux je teste la recette et je confirme (ou pas lol) que c’était ça!!! Merci merci Isabel!!!! :))))))

    Merci également pour ton compliment! Avec Brie, on espère toujours détendre et amuser les lecteurs de Cocoon quand on écrit!

    A très vite avec une part de tarte à la bouche!

    Julie Lab.

Laisser un commentaire