Lives au Pont 2016, chronique d’une première fois…

Coucou!

L’été commence bien!

Je viens de passer 2 soirs au Pont du Gard,

pour les Lives au Pont 2016!

Je vous avais raconté la genèse des 1ères parties, avec les Before ici!

Idées de tremplin, de reconnaissance, de visibilité, pour de jeunes artistes gardois qui se lancent dans l’aventure musicale.

Pour la première fois de ma vie entière, j’ai eu la chance cette année de pouvoir passer de l’autre côté de la scène, et de pouvoir approcher les artistes, durant les 2 soirs! Oui, oui, là derrière ce gros machin!

scènedejour

 Jeudi 7 juillet – Electro et Pop- Arrivée à 18h sur le site.

Una calor que yé té raconte pas!

voiture

 

L’air de rien, je faisais pas la maligne, car c’était une grande première pour moi, que de rencontrer des artistes, et la mission, que j’avais acceptée avec joie, était d’interviewer les Jeunes Talents des Before, pour leur scène au Festival estival!

 

 

 

Côté scène, les spectateurs arrivaient tranquillou, partagés entre le foot et le concert; côté VIP, les têtes d’affiche passaient à tour de rôle pour des interviews avec la presse orale.

interviewfakear

Fakear

Je n’ai pas pu assister à toutes les interviews des journalistes, et c’est bien dommage!

Je commande pour l’année prochaine le don d’ubiquité!

pontdugard

Le bal s’est ouvert avec un premier groupe sélectionné lors des Before: THE DUALZ!

groupe dualtz

crédit photo:https://www.facebook.com/thomasobrienpro

Ils ont vraiment assuré car ce n’est pas évident de démarrer un festival, de faire monter la sauce quand il fait encore plein jour, en pleine chaleur juilletiste! (quoi? ça ne veut rien dire! Mais si! une chaleur digne de vacances du mois de juillet bien sûr) Les machines sont tombées en rade, mais ils ont assuré comme des bêtes! J’aime beaucoup ce qu’ils font…

geoffrey dualtz

kevin dualtz

dualtz

coucherdesoleil

When I met you:

Power:

Dans la soirée, j’ai eu l’honneur de pourvoir m’entretenir avec eux!

groupethedualz

Charmante compagnie, n’est-il pas?? :)

ATTATION! Questions!

D’où vient The Dualz?

Au départ, chacun faisait sa musique séparément, on se critiquait entre nous pour évoluer, s’améliorer. On a fait une date à l’Antirouille à Montpellier ensemble, il y a 5-6 ans. Ca a été un déclic. La rencontre avec Jiovana s’est faite également à Montpellier. Mais il a d’abord fallu acquérir de la technique. Nous sommes autodidactes, des musiciens touche-à-tout. Au bout de 2 ans d’expérimentation, on a monté The Dualz.

Quelles genres de musiques écoutez-vous ensemble?

On aime beaucoup Ludovico Einaudi, Dépêche Mode. Notre son porte des influences pop, rock, toujours intuitif et créatif.

Une journée avec The Dualz?

C’est surtout une fin de journée! :) Autour d’un verre, sur la plage, vers 20h-22h… On se laisse aller avec nos instruments. On improvise, avec nos émotions. On fait des “boeufs” (N’étant pas du milieu, j’assume, je découvre le concept mais ne sais pas comment ce mot s’écrit!!!! :))) : On cherche des mélodies!! La conversation déviant, ils m’ont avoué: “On aime aussi beaucoup le porc, la fondue aux poireaux et les tajines”.

interviewdualz3

Votre souhait le plus fort?

Vivre de la musique. Rester passionné à vie.

Que vous a apporté la sélection aux Before?

Remporter les Before nous a beaucoup aidés. Nous avons eu un cachet pour du coaching vocal et scénique. Une expérience très enrichissante, complète. Il nous faut maintenant assurer la communication. Ca va crescendo, avec quelques galères. On a déjà joué à Paris..Bordeaux… On est prêt pour la suite!

autographes the dualz

Oh mais Oh! Il y avait aussi le groupe hip hop

VSO – Le Vaisseau!

Eux aussi ont été sélectionnés aux Before! Ils étaient programmés pour la 1ère partie du vendredi!

Venez par ici les garçons! On va discuter!

presentation vso

Ce soir-là, ils n’étaient que 3 au lieu de 4 car leur montée sur scène était prévue le lendemain…

Présentez-vous les Loulous!

Au départ, nous étions 11, mais l’équipe s’est réduite et maintenant, nous sommes 4, 3 chanteurs et 1 DJ. Nous sommes en train de passer pro.

Sylvain est entré à la SNCF.

Vincent finit ses études d’éco.

Anli, danseur et DJ depuis 6 mois.

Pex est cadreur-monteur.

Djon Maya Mei, Synapson remix:

Votre truc, c’est uniquement le rap, le hip hop?

On aime ça, mais on n’a pas d’intérêt à rester uniquement dans le rap. On est ouvert à tout. On aime le rap, la salsa, l’électro… Un tournant commence à se marquer avec notre dernier morceau, Neptune.

discussion vso

Quelles sont vos influences musicales? J’avais l’impression de retrouver des airs de rap que j’écoutais ado, I am, MC Solar..

On aime beaucoup écouter les autres. Bien sûr, on est toujours influencé par ce qu’ont fait les autres chanteurs avant nous. Mais, on reste vraiment ouvert à tout.

Qu’est-ce-qui fait vivre votre groupe?

Nous avons une passion commune pour la musique. Cela fait 3 ans que l’on se connaît. Depuis, on ne se quitte plus. On est très investi. On ne peut pas s’engager dans la demie mesure quand on monte un groupe. C’est à 200%. C’est ce qui nous rassemble.

Comment choisissez-vous les lieux pour vos clips? Car, on retrouve de nombreux lieux gardois…

Il est vrai que nous sommes fiers d’être Nîmois, de vivre dans le Sud. On aime bien filmer les coins dans la région. Maintenant, c’est aussi parce que c’est plus pratique pour nous financièrement. On commence à s’éloigner un peu. Par exemple, notre dernier clip ( Neptune) a été tourné à Collioure. C’était super. Nous ne sommes fermés à aucun lieu. Et, plus tard, nous aimerions bien tourner n’importe où ailleurs!

Neptune:

Et grâce aux Before…?

Le Lives au Pont est notre plus grande scène. Le cadre est magnifique. L’événement attire des gens de partout. Se produire ici est très valorisant pour nous. C’est une véritable expérience formative. Nous sommes aussi engagés pour 4/5 festivals, cette année, et déjà pour l’été prochain également. C’est bien pour un groupe comme nous qui débute.

interviewvsorigolade

Et le succès, ça aide avec les filles?

Vincent et Sylvain sont avec quelqu’un. Ils n’en voient pas les conséquences! (C’est balot quand même! :) Anli ne peut dire non! S’appeler VSO , avoir le sourire taquin, ça fonctionne! :)

(Ndlr: Vous pouvez vous offrir leurs T-Shirt pour vous les arracher devant eux! Ils ont lancé leur ligne textile en collaboration avec la marque nîmoise Morning Glory)

autographe vso
Cette première soirée s’est achevée de façon fort agréable, entre un demi, un mini sandwich, des mnm’s… J’avais embarqué mes copines Clo et Fanny dans l’aventure…On en a profité pour danser avec modération! On a échangé quelques mots avec le patron du Pont du Gard, qui nous disait que ce soir-là, il accueillait près de 10000 personnes sur le site..Que le lendemain, on serait plus de 11000!

On a également papoté avec Jérôme Puech, qui fait vivre le webzine Une à Nîmes..Et qui m’a interviewée!

L’intervieweuse interviewée à peu près à la 30e seconde! — ici      Hiii!

accesvip2

 

 

findujeudi

Prog de la soirée: The Dualz- Naive New Beater – Synapson – Fakear – Odesza – Jamie XX

2e jour: Vendredi 8 juillet – Arrivée euh…19h! Ambiance Hip hop- Rap

Il fait toujours aussi chaud!

caravanne

Le groupe VSO monte sur scène en fin d’après-midi, royal!

concert vso(image: https://www.facebook.com/LeVaisseauVso/?fref=ts)

Ils ont vraiment fait plaisir à leurs fans.

ecriture

C’est alors qu’un événement imprévu survint! Durant cette 2e soirée,  j’ai rencontré le chanteur des Krazy Space, un gagnant des Before saison 2015! Alors zou! J’ai ressorti mon carnet de collégienne et je l’ai questionné!

Introspective sur une année!

julienespeisse

Comment en est-tu venu à passer d’un état de “beau brun” dans la vraie vie à un personnage dérangeant, psychotique dans ton album? (Illustré par une belle tache de Rorschach)

J’avais le projet artistique de jouer un personnage à double personnalité, schizophrène. On a tous une partie sombre. Je voulais la pousser à fond, exacerber ce côté dark.

Les morceaux de l’E.P. ont une progressivité. Cela démarre avec une séance d’hypnose pour mon personnage et à la fin, les rôles s’inversent. Il prend le rôle du psy. C’est assez torturé, violent. Ca monte en intensité.

Il y a une part de vécu, mais absolument rien d’aussi violent dans mon passé!

Tu viens d’où?

J’ai vécu 4 ans en Pologne, 1 an au Vietnam…Euh…non…Beaucoup moins fun! Je viens de Nîmes..Enfin plus précisément de Lunel. J’ai fait un voyage d’un an aux USA, en Louisiane. Cela m’a permis de devenir bilingue.
avecjulien

Comment s’est faite ta sélection aux Before?

Une première sélection s’est faite sur maquette.
Il y avait 4 finalistes, puis seulement 2 groupes ont été sélectionnés, dont Krazy Space.

Comment as-tu vécu les Lives au Pont?

C’était assez énorme. On était 4 sur scène. Un chanteur, un batteur, un clavieriste, un DJ. C’était une véritable communion avec le public.

Et un an après?

Le projet Krazy Space n’existe plus. Il faut investir énormément de temps et d’argent. J’avais vraiment un statut précaire.
J’ai fait un son pour VSO-Le Vaisseau….

Je reste toujours dans le circuit de la musique pour travailler différemment. Je ne sais pas quand ce projet verra le jour ni comment…Chuuuttt!

Si tu devais retenir seulement une chose positive de ton passage au Lives au Pont?

Je dirais que c’est l’expérience de jouer dans un tel endroit avec de si gros groupes!

nekfeu

Cette soirée a été tout aussi extraordinaire pour moi que la première!

Prog la soirée hip hop: VSO, Set & Match, Mobb Deep, Para One, Nekfeu, Gramatik, Birdy Nam Nam.

Finalement, pros, semi-pros, amateurs sont unanimes!

Jouer au festival Lives au Pont est une expérience marquante, possédant une dimension irréelle.

2000 ans d’histoire contemple les artistes, le passé en écho avec le présent.

Pour ma part, j’ai passé 2 soirées fabuleuses. Pour la première fois, j’ai accédé aux coulisses d’un festival. J’ai été une “petite” souris. J’ai joué le rôle de reporter et je me suis régalée. Je me suis frottée au monde de la presse, et j’ai pu rencontrer de près des chanteurs, des danseurs, ….tout un monde culturel et artistique, dans un cadre magique. Une totale découverte!

C’était cool. Je me suis sentie vivante.

 

Merci à Manu, à ma Dream Team, et bien sûr aux artistes.

dao

Julie Lab.

PS: Un regret quand même! J’ai découvert pendant la préparation de mes interviews le groupe Naive New Beaters… Qui était présent le 1er jour. Vous connaissez? J’adore leur humour et leur musique!

Je n’ai pas osé les aborder, en midinette, du style “j’adore ce que vous faites”!

Afficher l'image d'origineUn des chanteurs, David Boring, était assis à une table juste à côté de nous…Vous pouvez jouer à “Où est Charlie?” dans ce billet! :) Vous le trouverez!

(image: http://www.madmoizelle.com/david-boring-naive-new-beaters-street-style-132578)

 

Alors, Naive New Beaters, si vous m’entendez, je veux bien vous interviewer vous aussi!!!

Jour 1:

Jour 2:

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

Laisser un commentaire