Liberté chérie

Quand j’étais petite, vers 11/12 ans, je me souviens de la bibliothèque de ma Maman.. D’un coté les poches et les polars qu’elle dévorait vitesse grand V, et de l’autre les BD.. parmi ces dernières un grand nombre de Gotlib, et de Fluide glacial (ah les chroniques de le Mere docu… ) quelques (très crus) Reiser et du Wolinski.. Je me souviens d’un, enfin surtout la couverture pour être franche:

Un dessin simple des mots crus et chocs que je ne comprenais pas vraiment, mais avec les Fluide glacial (et quelques Reiser oh mon dieu à 10 ans) il y avait le gout de la lecture interdite .. d’ailleurs je me cachais pour les lire dans ma chambre, rangeant soigneusement l’ouvrage au milieu d’un delirant “Rubrique à Brac” ou d’un farfelus” Jungle en folie”…

C’était ma première approche de Wolinski… Puis il y a eu Cabu, au club Do’, et son célèbre nez de Dorothée.. il a bercé mon enfance…

Puis j’ai grandi.. j ai continué les Fluide glacial, j ai continué Wolinski et Reiser (et bien d’autres ) et puis j’ai découvert Charlie Hebdo..

Pour être franche je n’ai jamais été fan du canard, trop politique pour moi, même si parfois quelques crobards me faisaient beaucoup rire, ou réagir à défaut.

Et puis ce matin, dans mon quotidien.. à l’heure où centrée sur moi même je me disais que j’avais une vie un peu à la con… A l’heure ou je faisais le point de ce que j’avais sur mon lieu de travail à ne pas oublier, pour plier bagage et leur dire au revoir.. A cette heure précise ou je nombrilisais un max.. j’ai recu une alerte info… et j ai lu…

J’ai lu ce pan de mon enfance s’effondrer en meme temps que le respect et le droit à la liberté d’expression.

J’ai vu mon pays celui de la Liberté prendre du plombs dans l’aile,

J’ai vu la démocratie mourir à chaque balles tirées..

Ce matin j ai vu le monde s’enfoncer un peu plus dans la folie des hommes..

Ce matin j’ai été piquée au coeur, et j’ai versé une larme…

Ce matin nous sommes tous un peu morts avec eux.

Je suis Charlie.

10294368_10152628303692058_8584184387344558742_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire