Jeux, Gaming, les filles et le sexisme ‪#‎Istandup‬ ‪#‎womansnotobjects‬

Coucou mon p’tit monstre,

Aujourd’hui, on va parler un peu sexisme, ça fait très longtemps que je n’avais pas abordé ce sujet, mais avec la campagne ‪#‎Istandup‬ ‪#‎womansnotobjects‬ je ne pouvais pas passer au travers un petit article réac (non parce que parler ménage ca va 5 minutes :p (deja que des feministes m’insultent parceque je cause chiffon (donc je suis pas une vrai tu vois )

Ce matin, ma petite Lulu  a partagé une vidéo pour la campagne #‎Istandup‬, que j’ai immédiatement partagé sur la page de Cocoon car elle est clairement le reflet de ce que nous souhaitons toutes , arrêtez de nous instrumentaliser… Cela mettra fin aux préjugés et aux débordements dans nos quotidiens

Je ne m’étalerai pas sur cette campagne, car la vidéo est bien suffisante pour faire passer le message et je compte sur toi pour faire tourner ça d ailleurs.

BREF, au gré de mes promenades facebookiennes du matin, je regarde quelques pages auxquelles je suis abonnée dont une sur le célèbre jeu MINECRAFT, dont je suis une fan absolue (sache le lol).

Passons sur les avis partagés de ceux qui aiment et se foutent du graphisme, qui d ailleurs est carrément délire, et ceux qui détestent “passkecestdégropixel lol kikoo je joue à LOL hinhin ” (Amis de la communauté LOL je vous aime quand même)

Moi j’adore, c est un monde très créatif, et sans limite, enrichi par la communauté de joueur elle même, et ça c est juste géant.

Et puis donc ce matin, je tombe juste après avoir visionné la vidéo au dessus sur ce commentaire la :

CaptureVoila, TYPIQUEMENT le genre de commentaires récurrents que l’on trouve sur les réseaux de gaming. (et encore celui la il est tout meugnon choupinet )

Alors la il s’agit de Minecraft, on va dire que les mecs arrivent à se faire à l’idée qu’on puisse y jouer, nous femmes, mais alors quand cela concerne des jeux un peu plus pointus c est carrément du délire . Et on te ressert de l’INTERNET RULES (la 29 ) :

  • Règle 29 : Sur Internet, les hommes sont des hommes, les femmes sont aussi des hommes, et les enfants sont des agent du FBI sous couverture.

(ah non on est dans la cuisine hein connards)

Je remercie donc Zacharie et Frédéric qui s’insurgent sur le com fort intelligent de Quentin.

C’est vrai qu’on ne nous voit pas souvent parler gaming, mais cela ne veut pas dire que nous ne jouons pas (d’ailleurs j ai dans mes amies proches une ancienne chef de Guilde WOW  (coucou maman dans la lune ! ) et il suffit de voir les message rageux que j ai reçu lors de la publication de mon article sur GTA 5 Critiquant l’accès à ce jeu à des enfants par des parents largués ou pas bien regardant… avec des insultes sexistes sans fin par messagerie privée, ou ceux que j ai supprimé directement dans les commentaires. La majorité me traitant de bonne femme n’y  comprenant rien, ou me rappelant que ma place est dans la cuisine, ou à genoux devant le falzar baissé de mon mec. (charmants les com je te l’accorde)… C’était totalement con, dans la mesure ou en plus je ne critiquais pas le jeu, mais me servait de lui pour illustrer la perdition d’un enfant bien trop jeune pour ce type de gameplay.

On ne nous voit pas trop pour ces raisons précisément, parce qu’à priori le gaming c est une affaire de mecs (les vrai avec une bonne grosse paire de manettes ou un bon gros clavier tout dur ). Pour peu qu’une femme se mette en avant, il faut du boobs à présenter, pour faire joli, ou alors se cantonner à cooking mama et les sims, voir farmville qui sont plus à notre bas niveau intellectuel (et encore sur Minecraft, c’est bon on est tolérées X) )

On passera donc sur mon passé  sur un jeu de rôle en ligne (T4C for ever), ou je campais un bon perso bien skillé, mais là encore, n’utilisant à l’époque pas de casque pour parler , on me prenait souvent pour un mec campant un personnage féminin . Si par malheur on découvrait que j’etais une femme, ça allait de l infantilisation (genre le noob qui t’apprends le farm ou à te stuffer (ok si t’as pas capté ces termes t’es assurément pas gamer ) :p ), aux propos salaces, aux demandes de rencart ou carrément à être ignorée totalement. (j’en ai meme eu qui passaient leur temps à me traquer pour me tuer et me degouter du jeu).

On passera aussi sur mon plaisir à jouer à counter Strike, où quand on détectait en ligne que j’étais une fille, je me faisais virer manu militari par une armée de kikoo en rut.

C’est vrai que je joue moins depuis que je suis maman, mais j’ai toujours l’esprit du Gaming, même si je canalise faute de temps … (c’est pas facile, chez nous on est tous joueurs : mon mari, mon fils qui prend le chemin, et moi qui me limite à certaines heures sur minecraft sinon j y passerai des nuits.

Comment cela se présente t il dans le milieu du jeu :

  • Phrases assassines : retourne à la cuisine, vient donc me manger la Nouille*, stalking… (* je censure hein )
  • stéréotypes : là pour montrer ses seins, sous entendu qu on est archi nulles parce qu on a pas de service 3 pièces, présente pour mettre en valeur la communauté de geek, ayant toujours l image de pré-puberes puceaux boutonneux la bave aux lèvres “filles, boops hentai gnaaaaaaaa” (on en parle du stéréotype du geek ? ) Sur les salons de gamer, les filles sont juste la pour faire joli comme au salon de l’auto, mais doivent rester à cette place de plante verte, et ne surtout pas toucher une manette ou un clavier (va plutôt chercher ton éponge à vaisselle c’est plus ton taff en fait ) .

On remerciera les campagnes de pub du milieu qui ont encore plus accentué ce problème, et les scandales de certaines team gaming traitant leur joueuses comme des sacs à foutre (oui je suis vulgaire mais c est bien CA la réalité de la communauté).. Et plus le jeu est violent, et moins nous avons notre place.

On parlera aussi des dev, qui proposent systématiquement des nanas hyper sexy dénudées et très bien armée coté nichons… Quand on s ‘adresse a une communauté deja larguée sur l’égalité, c’est l’effet boule de neige.

On peut aussi causer des systèmes de voice desormais incontournables sur les jeux en ligne, où l’on ne peut plus se cacher derrière un pseudo neutre ou de mec, puisque nous devons parler… ceci donnant quasi automatiquement le droit aux mecs de tenter une approche perso.. Genre on est la pour faire des rencontres.. Sache mon petit qu’on s en bat un peu le steak de ta vie, on est la pour jouer, pas pour trouver un rencart ou un plan cul.

Bref c’est pénible. Pour ma part, je n’en souffre pas vraiment, puisque je joue sur des serveurs privés , ou en solo, mais je constate souvent sur les forums ce type de comportement, mais il arrive souvent de voir les mecs surpris de me savoir joueuse : “ah bon tu aimes les jeux videos toi? QUOI ? un MMORPG ?? noooon y a des filles qui jouent à ça?  Mais pourquoi?” mais c’est de plus en plus rare, parce que je suis entourée de mecs avec un peu de brain aussi :p

Je regrette de ne pas avoir plus de temps pour jouer à autre chose de plus punchy, mais j’ai un enfant à éduquer et entendre sa mère jurer comme un charretier n’est pas encore d’actualité :p

Heureusement, petit à petit, une nouvelle génération de gamers qui arrive à passer outre et te considère comme un joueur à part entière.. C’est encore rare, mais ça vient. Et d’ailleurs sur les streaming , ou sur les chaines youtube, de plus en plus de filles sont présentes (encore qu’elles sont souvent en duo sur la chaine d un mec , mais on a moins de commentaires désobligeants sur le physique de la joueuse.

et y en a qui se plaignent parceque Lara à moins de boobs qu’avant

Bref il y a encore beaucoup de boulot dans ce domaine. Mais les choses avancent enfin, en E-sport, des filles commencent à commenter les matches tout en étant respectées, quelques unes sont même dans des bonnes teams en phase ou deja Pro… Mais la route sera longue si j’en juge les commentaires de merde qu’on peut trouver sous les articles ou elles apparaissent à coté de leur collègues masculins.

 Je remercie mon mari, qui se fiche totalement de voir des femmes jouer…D’ailleurs on a joué ensemble en cybercafé (oui parce que à l’époque à la maison c’était soit pas de net, soit du 56 K sur AOL (omfg je suis vieiiiiille) , à counter bien souvent et foi de Flifli (mon pseudo de l’époque c’était Flitox :p ) on se marrait comme des couillons.

Je te donne le lien du bon article de Melty sur le sujet :

Sexisme chez les gamers : Les gameuses en parlent 

et celui ci plus cru et Si revelateur de Shane Fenton

Et le plus récent des 3 sur Geek inside (avec un commentaire en dessous bien en phase avec le sujet )

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Sib says:

    Etant gameuse je connais bien le problème. J’ai beaucoup joué en petite guilde et sur TS j’ai toujours eu droit au respect. Sinon je fais le sous-marin ou je joue le plus souvent avec mon mec et les potes.

    La seule chose qui me chagrine à l’heure actuelle c’est par exemple la multiplication des chaînes Twitch féminines “orientées” uniquement pour attirer les mâles en rut et leur faire lâcher des dons. Du coup ça décrédibilise toutes les gameuses et ajoute de l’eau au moulin des décérébrés misogynes:/
    C’est également le cas maintenant dans la communauté ASMR (je sais pas si tu connais)…

    • Brie says:

      ah bah oui j’ai meme pas parlé du phénomene Twich ! (blonde inside) !! Enfin je ne voit pas Kayane faire un appel au don à moitié à poil non plus :p Nous sommes sauvées !
      JE ne vois pas du tout ce que c est ASMR?

Laisser un commentaire