Disposer de son corps : IVG

IVG .. Trois lettres, trois lettres pour faire basculer une vie. Celles que nous redoutons toutes ou presque.. Interruption Volontaire de Grossesse

Trois lettres qui en comportent une décisive : le V comme VOLONTAIRE ... Oui .. Car c’est un choix. Un choix qui devrait nous appartenir à nous et nous seules.

ds_le_ventre_web566

En ce moment dans nos propres rues, en 2014, il y a encore des gens qui pensent que d’autres devraient décider à notre place… Qui pensent qu’une loi pourrait se permettre de choisir si nous devrions sacrifier nos vies pour un enfant non désiré..

Ils me répondront surement que nous n’avons pas le droit de vie et de mort sur l’enfant que nous portons… Ils me répondront que nous sommes des monstres de tuer la vie qui avait choisi de se créer en nous. Ils me répondront que nous brûleront en enfer devant tant de cruauté. Ils me répondront qu’ils font le bon choix pour MOI et pour lui.  Ils me répondront que je fais une IVG de confort .

Alors je répondrais que mon corps m’appartient, et que je dois pouvoir disposer de lui comme je l’entend. Une grossesse n’est pas une chose légère et facile non.. C’est un changement complet de soi, une santé fragilisée , un corps mis à l’épreuve… Qui aurait le droit de me dire si je souhaite ce changement ou pas.. Puisque la vie est si sacrée, avez vous le droit de disposer de la mienne??

Faut il vraiment faire le choix de mettre au monde un enfant qui ne sera pas désiré? Pas aimé comme il se doit de l’être? Rejeté? Est ce vraiment Chrétien (parce que c’est de cela qu’il s’agit… ) de faire naître un enfant qui pourrait même être détesté?? Ou serait ce plus Humain d’épargner une vie de calvaire a être conscient, avec des sentiments .. et de choisir d’éviter tout ceci à une petite cellule qui n ‘est pas encore vraiment une vie telle que nous la concevons? Puisque la vie est sacré : les anti Avortement sont ils tous VégétaLiens??

Je répondrais surement que oui je serais un Monstre si je devais abandonner un enfant en accouchant sous X .. sans lui donner la moindre chance dès le départ. Je brûlerai en Enfer oui… mais au moins je le ferai avec ma bonne conscience.

Qui a le droit de faire ce choix pour moi ?? 

Eux?
(source l’express )

On peut être enceinte pour pleins de raison : accident de contraception, retour de couche, viol, inconscience (oui aussi … )  Nous devons porter sans cesse cette responsabilité, qu’est la contraception… et si d’aventure nous devions avoir une défaillance (ou même si nous n’en sommes pas responsables : ca ne marche pas toujours, capote défectueuse, stérilet qui a bougé, prise de médicaments annulant les effets contraceptifs (jamais indiqué dans une notice .. ) Nous devons en plus accuser le poids de la culpabilité : Nous sommes, nous les femmes , toujours responsables de notre grossesse.. Nous l’avons cherché, nous l’avons voulu… Nous.. créatures du Diable, nous cherchons clairement à avoir cet enfant rien que pour le plaisir de mettre fin a ses jours directement dans l’œuf.  Qui mieux que vous, pourrait mieux savoir ce qui est bon pour MOI ?

Interdire l’IVG, ne l’empêchera pas… En revanche l’interdire  verra le grand retour de l’avortement violent et dangereux.. dans des conditions exécrables…

Un enfant Si je veux, quand je veux..

C’est exactement ça l’IVG.. Le choix, le vrai.. Celui de pouvoir mettre fin a une vie non désirée, pour des raisons  multiples et personnelles.

N’allez pas croire chers anti IVG, que nous y prenions plaisir.. L’IVG est un acte physiquement difficile et dans la plupart des cas moralement douloureux. L’IVG n’est JAMAIS un confort..

Non nous ne sommes pas ravies d’ôter la vie qui est en nous, nous sommes conscientes de ce dont il s’agit. Mais ce choix est le notre.

LE NOTRE

Personne n’as le droit de disposer de mon corps.

source : Le Monde

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 comments

  1. Bon Ap chez Mamounette says:

    Je suis tout à fait d’accord avec ton billet qui affiche la vérité sincère. De quel droit les gens doivent maîtriser nos corps et nos idées. J’ai du interrompre une grossesse avec un stérilet déplacé, heureusement que l’IVG existait sinon j’aurais peut-être élevé un enfant anormal qui aurait coûté cher à la société et aurait ruiner nos vies comme la sienne alors qu’il était innocent et ne demandait pas à être là ! Comme le droit de mourir dignement, parlons-en… Hormis voir souffrir des gens ils ne savent que faire cela les gros dormeurs assis dans leur fauteuil bien rembourré.
    Heureusement qu’il y existe des gens qui défendent les droits fondamentaux et personnels d’autrui, merci pour ce billet. Bonne journée

  2. Bloody Anna says:

    Merci pour cet article :-) Je me suis permis d’ajouter un lien dirigeant vers celui-ci sous mon propre article traitant du sujet. J’espère que cela ne te dérange pas sinon tu me le dis.

  3. loulou sage-femme says:

    je suis tout a fait d’accord l’IVG est un choix très compliqué alors si en plus on l’interdit ce serait affreux pour les femmes, car ici on est en France un pays libre!!

Et si tu me laissais un petit commentaire?